AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon refuge

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Mon refuge   Mar 14 Avr - 16:51

Quand tout va mal, il n'y a qu'un seul endroit oû vous pouvez vous réfugier, votre maison.

Bien qu'elle ne fut plus la mienne, La taverne des Loups était encore dans mon coeur et resterait pour toujours mon havre de paix.
Un évenement inattendu, m'atteignit au plus profond de mon être et m'obligea à quitter le temple précipitament, laissant momentanément Lagardère mon compagnon de route.


Arrivant à la taverne, j'allais voir Marc. Après lui avoir chuchoter quelques mots, il me tendit une bouteille de rhum.
Très bien Marc, c'est tout à fait ce qu'il me fallait.

La bouteille à la main, je me dirigeai vers une table dans un recoin de la taverne. Puis, je sortis une feuille et écrivit quelques mots à mon amie Alex. C'est la première personne à qui je devais l'annoncer. Dans les moments difficiles, il y a en général peu de personnes qui sont présentes pour vous soutenir, Alex sera là, c'est sur, et d'autres surement.

Je portais la bouteille à ma bouche et avalla une grosse gorgée de ce breuvage dont je n'avais pas l'habitude, les effets se feront très vite sentir, mais peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 15 Avr - 11:04

Toujours en compagnie de mon ange nous marchons au temple lorsque j’aperçu coco le perroquet de mon amie
-tiens un message d’elle dis je avec bonheur

Mais a la lecture mon visage changea, je me retournais vers will
-je dois partir en urgent, krsital a besoin de moi
J’appelais chocolatine et écrivis quelque ligne
Je pris le chemin de la taverne avec inquiétude …..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 15 Avr - 11:51

Confinée dans un coin de la pièce, je me renfermai en boule de tristesse ayant pour seul compagnon, ma bouteille de rhum déjà presque vide.
Tel un bout de coton si fragile, je venais de perdre ma force tranquille. La tête apuyée sur mes genoux, la tristesse me ravageait, et cette boule au ventre qui me terraillait...
C'est difficile de paraître, pleine de sourire et de bien être, cette belle armure tombe en pièce aujourd'hui, le masque à mes pieds laisse apparaitre mon visage comme si peu l'on déjà vu.
Entre deux pensées, j'avale ce breuvage qui me brûle la gorge, identique à mon corps qui brule de douleur.Je réussi à me lever tant bien que mal. Ma tête tourne, mes jambes me paraissent si lourdes . Profitant de l'absence de Marc, je me dirige vers le bar et attrape une seconde bouteille. Oui ce soir, je me noie dans les verres, je veux tout oublier et ne plus penser. J'ai au fond de moi une blessure, comme une grande déchirure qui ne se refermera probablement jamais.

C'est à cet instant que Chocolatine se pose sur mon épaule. Je n''arrive pas à sourire, ni à pleurer d'ailleur à la lecture de ce message pourtant, Alex sera bientôt là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 15 Avr - 15:25

J’arrive enfin, et sans me perdre « quel exploit »

Je l’aperçois mais dans quel état
La bouteille à la bouche, d’un geste brusque je lui arrache

-Dieu du ciel regarde toi…..
-ce n’est pas comme cela que tu vas résoudre le problème

Je la pris dans mes bras, un torrent de larmes la surmenage
-pleure…. pleure cela te fais du bien dis-je en lui caressant les cheveux

Je la cajolais comme mon enfant lui disant des mots doux, ma chérie tu verra avec le temps tout s’arrange
Sa tête sur mes genoux j’attendis qu’elle se calma, puis je pris une feuille et envoya un message a will


Mon ange

Je dois rester plus longtemps que je le pensais, rejoints moi si tu peux
Krsital va venir avec moi dans mon appartement je ne peux la laisser en ce moment

Je t’embrasse tendrement
Alex

Puis j’eu une hésitation devais- je prévenir notre ami commun
Apres réflexion je me décidais


Mon cher luun
Je me permets de t’envoyer cette lettre, notre amie a besoin de nous
Rejoints nous dés que tu peux

Ta dévouée amie
Alex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 15 Avr - 19:41

J'étais dans les quartiers de sécurité de la prison de Port Louis, interrogeant des prisonniers, effectuant quelques bas ouvrages sur leurs corps, enchaînés ou libres, endormis ou éveillés, quand un message me parvint de l'extérieur. Alex m'écrivait, chose peu courante. Je parcourus rapidement le parchemin avant de le plier en boule et le jeter en proie aux flammes d'un brasero non loin. Ainsi Kristal avait un problème. Car oui, cette amie, il ne pouvait s'agir que d'elle n'est ce pas? Rageur je passais alors mes nerfs sur le prisonnier attaché à ses barreaux, défonçant sa cage thoracique de coups violents, lui écrasant les os, lui broyant les articulations. Une dizaine de minutes plus tard je laissais derrière moi la chair pantelante de ce qui fut un homme, allant à un tonneau d'eau me rincer la tête et les bras du sang qui avait giclé dessus. Puis je remontais voir le capitaine de la garde le temps de converser un peu avec lui. L'homme s'était habitué depuis longtemps aux cris ici, ceux qui fusaient de mes expériences ne le choquaient donc pas et il m'avait laissé tranquille tout le temps dont j'avais besoin. Je m'assis à la longue table des officiers et me mit à boire une bouteille de rhum au goulot.

Devais-je ou non, aller voir celle qui nous avait quitté il y a peu? Sous prétexte qu'elle était mal ou triste? La question me taraudait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Jeu 16 Avr - 11:05

Une fois mes messages envoyés je regardais Kristal, elle s’était calmée tout en la câlinant je fis signe à Marc
- Marc peux tu apporter du café dans mon appartement, nous y serions mieux,

Péniblement je gravis les escaliers
-dis là tu ne m’aides pas… hein

Arrivée devant ma porte je me dirigeais vers ma chambre et tel un baluchon je la jetais sur le lit
j'entendis un grognement de sa part lorsque j’entrepris de la déshabiller

- arrête de bouger un peu sinon jamais je vais y arriver

Une foule de questions me taraudaient, je devais attendre qu’elle émerge de sa beuverie
j’eu un sourire en lui disant
…..Aie demain bonjour le mal de tête

Puis j’allais mettre un message sur ma porte "Kristal est là….. Rentrez sans frapper »

Revenant à ses côtes, j’installais ma chauffeuse.

Certaines personnes seraient contents de voir mon amie dans cet état, à cette pensée mon visage se crispa « là sur je ne louperais pas de lui faire ravaler son sourire carnassier »

La fatigue venant je m’endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Jeu 16 Avr - 13:52

Combien avons nous réellement d'amis sincères sur qui on peut compter ? vous êtes vous déjà posé la question ? Moi aujourd'huii, j'ai ma réponse.

Les mots doux de mon amie m'apaisent, calment pour un temps mes pleurs et mon chagrin. Mon souffle précédement entrecoupé de sanglot reprend son rythme, et moi je vais devoir reprendre le cours de ma simple vie, meutrie comme je suis.

Je me laisse porter par mon amie, m'abandonnant dans ses bras. Qu'il est bon de ne plus penser à rien quand vous savez que demain, la réalité reprendra le dessus, l'avenir, ce mot qui a perdu tout son sens.

Me voilà maintenant allongée, je ne veux pas dormir, je lutte de peur d'affronter mes rêves. Même là, je ne serais pas en paix. Plusieurs visages hantent mes pensées. Mon sommeil s'en trouve agité, hélas je ne contrôle plus rien. Je m'nfonce tout doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow
Marin d'eau douce
avatar

Nombre de messages : 233
Localisation : 12
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Jeu 16 Avr - 19:27

Voila 3 jours qu' Alex m'avait quitté et toujours pas de nouvelle , la situation de kristal devait etre sérieuse .

Je décidais de faire demi tour et prendre la route de PL lorsque notre perroquet ce posa sur mon épaule .

Je decrochais le message d'Alex et le parcouru rapidement , mon intuition était bonne .

il me fallait atteindre PL avant la nuit car la vermine anglaise est présente dans ces bois.

Au détour d'un bosquet je reconnu mon ami le Dr Lagardere qui prenait la route de PL , une simple coïncidence ou avions nous les mêmes preocupations ?

je n'osais pas aborder le sujet car kristal n'avait peut ètre pas averti toutes les personnes du lys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Lagardère
Comateux
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 41
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Jeu 16 Avr - 23:16

Lagardère était affairé sur un patient dans le besoin, au havre du temple maya, lorsqu'une infirmière entra bruyamment...

- Qu'est ce que c'est !! Je vous avais pourtant dit de ne me déranger sous aucun prétexte !

S'écria le Docteur, les mains ensanglantées. L'infirmière se dit qu'il était décidément de fort méchante humeur depuis quelques heures. Elle s'interrogea sur la nature de l'opération en cours, secoua la tête, puis dit :

- J'en suis consciente Monsieur, mais un coursier a amené cette missive en main propre. Il s'agit d'un message portant le sceau du Lys, et on m'a donné ordre de vous le remettre au plus vite. Je suis désolée....

- C'en est trop !! s'écrie le Doc dans un violent accès de rage. "Donnez-moi ça !" Dit-il en arrachant le pli des mains de la malheureuse. De mémoire d'infirmière, jamais on n'a vu Lagardère dans un tel état. Il déchire le sceau, et lit avidement, le papier se froissant sous ses poings serrés.

-
De mieux en mieux ! Avant-hier Kristal m'abandonne ici sans un mot. Pas de nouvelles. Et aujourd'hui le commandement du Lys me rappelle toute affaire cessante. Je dois me rendre de toute urgence à Port-Louis. Trouvez-moi d'urgence un remplaçant, je pars dans l'heure, le temps de finir ici...

Dit-il en retournant achever sa tâche, en proie à de sombres pensées.

Tout cela est fort étrange.

Lagardère achève péniblement son opération, tant son esprit divague à la recherche d'hypothétiques réponses. En quelques minutes il s'est prestement équipé pour le voyage de retour vers Port-Louis, et sans un mot quitte le havre maya. Le soleil descend sur l'horizon, la lumière décline, donnant un air lugubre aux bois environnant le temple. Mais Lagardère n'en a cure. D'un pas décidé, il fend les buissons, focalisé sur son objectif. A peine reconnaît-il son ami William qui semble-t-il suit le même chemin, mais il n'est pas d'humeur à parler, à peine lui adresse-t-il un sourire emprunté n'attendant pas de réponse. Il y aura d'autres occasions...

Le chemin est long et difficile. Enfin les portes de Port-Louis apparaissent. Au large, on ditingue à peine les premières lueurs de l'aube. Ce tableau d'ordinaire si enivrant est pesant. Le doc a la gorge nouée. En franchissant les portes de l'hostel du Lys, il découvre le hall désert. après tout il est bien tôt, ses compagnons d'armes sont à cette heure soit endormis, soit en mission. Quelque peu appaisé d'être rentré chez lui, le docteur apostrophe le majordome :

- Mon cher, faites savoir au capitaine que je suis rentré au Port. Et prévenez Kristal, j'ai deux mots à lui dire !

- Monsieur, je vais de ce pas exécuter votre première demande. Quant à la seconde, vous m'en voyez navré, mais Dame Kristal n'est pas là, nous la croyions en votre compagnie ! Nous ne l'avons pas revue depuis votre départ...

Le sang de Lagardère se glace. Il songe au départ précipité de son amie. Pourquoi n'avait-elle pas dit un mot ? Cela ne lui ressemble pas. Peut-être voulait elle me cacher quelque chose. Comment savoir... Alex ! Si quelqu'un doit savoir quelque chose, c'est bien elle ! Je dois la voir.

Et Lagardère enfile à nouveau sa cape, prend à la volée son chapeau et s'engage dans la rue brumeuse, en direction de la tanière des loups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Ven 17 Avr - 12:54

Aie … ouille… Ce n’est pas très confortable dis je en m’étirant toute courbaturé

Je jetais un regard vers Kristal et vis que son sommeil était agité

Malgré l heure tardive je descendais voir si marc était toujours à ses fourneaux

Marc je suis désolé de te déranger mais pourrais tu me préparer un plateau pour mon amie, je suis sur qu’elle aura une petite faim…

Prend ton temps je vais m’asseoir et boire un café pendant ce temps là

Sagement je pris place et attendis, mes pensées alla vers mon amie, et me demandais si j arriverais seule a lui redonne goût a la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Ven 17 Avr - 13:13

Lorsque j’ouvris les yeux, la nuit était tombée. Ma tête et mon corps me faisait souffrir. Alex n’était plus là mais sûrement pas bien loin.

Mes vêtements étaient éparpillés sur le lit, seul le drap me recouvrait. Des frissons me parcoururent le long du corps. En voulant attraper ma chemise, mon sac tomba renversant son contenu au sol. Lasse et résignée, je me penchais pour tout ramasser quand ma main se posa sur ce petit bout de parchemin.
Mon cœur se serra, je le connaissais par cœur, ces mots resteront à jamais gravés dans ma douleur. Pourtant c’était plus fort que moi, je relus à voix haute une dernière fois quelques passages


"Mon cœur, mon amour,

Il est vrai que ces derniers temps je suis indigne de toi et de l’amour que tu me portes. Je me rends bien compte que je me renferme doucement sur moi même, et que mes vieux démons reprennent doucement le dessus…

…Ton amour est une source de chaleur, et chaque fois que je te vois, que je te croise c'est comme un bouffée d'oxygène pour un homme se noyant. Mais pour être franc, je recherche cette noyade, cet isolement qu'elle confère….

…je ne veux pas que tu perdes du temps avec moi, au final je ne crois pas que j'en vaille la peine…Ne te sens pas responsable de cette situation…

…Reprends ta liberté et ne te laisse pas dépérir pour un amour qui je suis sure ne t'apportera que tristesse et incertitude…Vis ta vie et sois heureuse, c'est tout ce que j'attends de toi.

Gahériet."

Puis je ferma les yeux et me recroquevilla sur le lit, serrant la lettre sur ma poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow
Marin d'eau douce
avatar

Nombre de messages : 233
Localisation : 12
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Sam 18 Avr - 15:56

je n'avais pas ralentis la cadence , Pl était proche .
J'ouvrir la porte de la demeure , ma tendre Alex était seule avec un café posé devant elle .
Son regard s'éclaira , elle me sauta dans les bras si rapidement que je fus même surpris.
Sa présence me manquait aussi.

Comment va notre chère Kristal ?

Elle se repose , elle a passé une nuit agitée .

je savais qu'alex avait fait le maximum pour sa meilleure amie .

Veux tu un café me dit elle.

Avec plaisir , garde la cafetiere au chaud , j'ai croisé Dr Lagardere sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Providence
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 43
Localisation : Là où ça fait mal !
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 22 Avr - 0:53

Ainsi la première fleur du bouquet s'était fanée, Gahériet ne serait plus à la tête du Lys et il laissait même partir Kristal. La nouvelle m'avait sidéré. On a beau sentir le vent tourner quand la tempête se lève il faut faire face.

La nouvelle je la tenais de la bouche même de Gahériet.
Kristal, cette pauvre Kristal si fragile devait être au plus mal. Les pucelles du temple l'avaient elles mangé, ou la miss avait-elle fuit
pour trouver refuge auprès d'amis ?

Toutes affaires cessantes je me rendis à Port-Louis espérant trouver la "veuve" éplorée....

Où était Alex ? C'est elle qu'elle voudrait voir.

Le Lys ? L'antre ? L'auberge ? Le comptoire des habitués ? Une falaise façon Dudu ?

Je n'étais sure de rien en rentrant dans le comptoir Français. Mais Un bon spectacle ne se refuse jamais, le grand drame de la douleur humaine, quelle aubaine. Merci cher "capitaine".


Dernière édition par Anne Providence le Jeu 23 Avr - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 22 Avr - 20:14

Après plusieurs longues minutes allongée, je me levai péniblement, attrapa le drap pour m’en envelopper et le noua autour de ma poitrine.

Comme un automate, je me dirigeai vers l’endroit où Alex rangeait de quoi accueillir ses amis, j’étais sure d’y trouver de quoi réchauffer mon cœur et apaiser ma peine.
J’étais consciente que les effets étaient éphémères mais dans ces moments là, je me revoyai en sa compagnie, à tous ces moments merveilleux où il me couvrait de fleurs et de baisers, à ses mots doux et réconfortant, les souvenirs…il me restait plus que ça et j’allais vivre à jamais avec. Notre séparation était l’apothéose d’évènements qui avaient bouleversés ma vie ces dernières semaines, me laissant seule et sans repère.

Alors ce n’était pas bien grave de boire ce soir, et même de recommencer demain, personne n’en saura rien. Tout en buvant, je me postai à la fenêtre pour contempler le silence de la nuit qui me paraissait bien obscure ce soir. D’habitude je l’appréciai, là il m’angoissait.
J’apercevais ma nouvelle demeure. Personne ne s’était inquiétée de mon absence, pourtant, nombre de Lyssois devaient être déjà présents pour participer à l’élection de notre nouveau capitaine. Je devais m’y rendre également, ne serait ce que par respect pour celui ou celle qui serait nommé …mais je redoutais tant l moment où mon regard plongerait de nouveau dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Lagardère
Comateux
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 41
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Ven 24 Avr - 0:12

Je franchis la porte et m'engouffre dans la rue déserte. Mes vêtements sont encore humides du voyage, et les quelques instants passés auprès du feu dans la grande salle du Lys ne m'ont réchauffé que superficiellement. Surpris par la froideur de cette fin de nuit, je me blottis dans ma cape, et longe les murs en tremblotant.

A peine ai-je fait quelques pas qu'une ombre passe subrepticement à l'embranchement suivant. Ce mouvement furtif renforce mon tremblement. Qu'était-ce ? Ou qui était-ce ? Instinctivement, je me dissimule dans une encoignure. Je scrute la ruelle déserte.

Rien.

Étrange. Nerveusement je tâtonne mon sabre, et vérifie qu'il coulisse bien au fourreau. Après avoir encore attendu quelques instants, je me remets en route, aux aguets. J'avance lentement, me retournant régulièrement. Le silence de la nuit m'oppresse, et une pesante appréhension me noue les viscères. J'ai beau tenter de me contrôler, mes tremblements reprennent de plus belle, et le contenu de mon paquetage résonne bien trop fort à mon goût. Ou sont-ce les battements de mon cœur, à la chamade ?

Un vif coup d'œil en arrière. Toujours rien. Tu perds la tête Lagardère. Je repense à Kristal et presse le pas.

Enfin l'antre des Loups surgit du brouillard. D'abord un halo de lumière à l'étage, voilà qui est singulier pour cette heure matinale. A mesure que j'avance, le contour d'un corps se dessine. Quelque pas encore et je pourrai en distinguer les traits.

Je m'arrête net. C'est Kristal. Ou plutôt c'est le corps de Kristal. L'expression de son visage me pétrifie. Il en émane une douleur profonde, presque palpable. J'ai peine à reconnaître mon amie. Elle d'ordinaire si enjouée est affalée sur l'appui de fenêtre, le regard vide, serrant frénétiquement une bouteille, d'un alcool quelconque. Son regard vide se perd à l'infini.

- Kristal ! Kristal !

Pas de réponse. J'ai beau hurler, elle ne me répond pas. Elle est figée dans son mutisme.

Bien décidé à l'en sortir, je pousse la porte de l'antre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Providence
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 43
Localisation : Là où ça fait mal !
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Ven 24 Avr - 0:41

La maison du Lys.

Je reconnais la fenêtre de la chambre de Philou, j'étais venu lui déposer une rose, une nuit de massacre en ville. Une porte claque et une ombre surgit.

Un Lyssois ? Il se dirige vers l'Antre des loups ? On dirait bien...

Gahériet pris de remords ? Non, il ne va pas me faire ça....
Cyrano ? Après rien ne dit qu'il va à l'Antre.

Utilisant chaque poteau, chaque tonneau, chaque ruelle, je file derrière l'ombre.Pas d'erreur, c'est bien vers l'antre qu'il va.

Il s'arrête soudain :

- Kristal ! Kristal !

Aurait-il trouvé ma proie ? Quel excellent limier il fait. Lagardère, mon cher je vous pardonnerait presque votre coup de pied de cette autre nuit à Port-Louis.

Kristal, ma belle, c'est ici que tu as trouvé refuge ? Je te l'avais dis que le Lys ne te vaudrais rien et que tu ferais meiux de rester chez les loupiots. Ecoute donc la Tigresse !

Patience et longueur de temps font plus que force ni rage.

Attendons donc que tous ces amis soient partis et je rentre pour l'acte II !


Dernière édition par Anne Providence le Dim 26 Avr - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Lagardère
Comateux
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 41
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Sam 25 Avr - 15:15

Une odeur de café m'accueille. Alex et William sont attablés. Leur triste mine confirme l'impression que m'avait laissé l'apparition de Kristal à la fenêtre. En silence, je m'assied à leur côté et prend avec soulagèment la tasse qu'Alex me tend. Le liquide brûlant a tôt fait de me débarrasser de mes tremblements. J'interroge alors Alex sur l'état de Kristal.

En quelques mots, elle me raconte la situation. Ainsi donc Gahériet aurait quitté Kristal ! Je comprends mieux désormais son départ subit, et son état psychologique. Dieu sait que Kristal en était éperdue.

Je m'appesentis sur ma chaise. En quelques heures, j'ai ressenti l'énervement de me sentir abandonné, puis la déception de la démission du Capitaine du Lys et enfin l'inquiétude au sujet de Kristal.
La fatigue du voyage s'y ajoutant, je sombre dans une profonde lassitude. William me sourit, et je comprends qu'il partage en tout point mon sentiment. Je lui rends son sourire, puis reprenant mes esprits vide d'un trait la tasse de café et me lève prestement. Remerciant mes hôtes, j'en prends congé et monte l'escalier en direction de la chambre de Kristal.

Lorsque j'y pénètre, je suis assaillis par de forts relents de rhum.

- Pfoua Kristal, tu n'y es pas allé de main morte !

Mais à nouveau, pas la moindre réponse. Je la retrouve appuyée sur le rebord de la fenêtre, elle n'a pas bougé d'un pouce. Délicatement, je saisis la bouteille de sa main et la pose sur le plancher. Toujours aucune réaction. Doucement mais fermement, je la force alors à se retourner, bien décidé à la sortir de son mutisme, et lui dit en la regardant droit dans les yeux :

- Kristal ! C'est moi, Lagardère ! Kristal ! Reprends-toi bon sang !!!

Une ombre passe dans ses yeux. Je ne suis pas certain qu'elle m'ait reconnu, mais au moins réagit-elle en se jetant dans mes bras, et en fondant en larmes, secouée de soubressauts.

Combien de temps sommes-nous restés ainsi ? Je ne peux le dire. Cela semblait la soulager, et c'était bien là l'essentiel. Peu à peu néanmoins, les sanglots et les soubressauts diminuèrent et je sentis son étreinte faiblir. Elle était tombée dans un profond sommeil. Délicatement, je la portai alors à son lit et l'ayant couverte, je déposai un baiser sur son front et murmurai :

- Repose-toi, je viendrai te chercher tout à l'heure, au petit matin...

Puis je descendis. Je tombais de fatigue. Après un dernier mot à Alex et William, les rassurant de mon mieux sur l'état de Kristal, je sortis de l'antre et repris le chemin de l'hôtel du Lys, dans l'espoir d'y dormir quelque peu. Les prochaines heures risquent d'être animée, j'aurais bien besoin d'un peu de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Providence
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 43
Localisation : Là où ça fait mal !
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Dim 26 Avr - 21:45

De la rue, en ombre chinoise je vois Kristal la tête sur l'épaule de Lagardère, comme c'est beau.... Il me manque le bruit des sanglots et cette voix, les reniflement de la goutte au nez :

Ho Laga, si tu savais comme je l'aime et il est parti... Je ne serais plus jamais heureuse, mais que vais-je devenir.....

Enfin, l'imagination est une belle chose, mais je préfère l'action, une idée germe dans mon esprit et le sourire nait sur mes lèvres, ma chère Kristal, je sais ce que je vais faire de toi. Mon rire éclate dans la nuit. Mais je me tais rapidement, il ne faut pas que je signale ma présence. Je regarde aux alentours, tout est calme, c'est mieux ainsi.

Les corps se séparent, et s'éloignent de la fenêtre, la lumière s'éteint. Que font-il ?

Une femme et un homme dans une chambre j'ai bien une idée de ce que je ferais à leur place, mais ni l'un ni l'autre ne sont de cette race. Pas encore du moins....

Lagardère a t'il imploré la belle de l'accompagner dans la salle commune ? Kristal lui a t'elle prié de se retirer pour qu'elle se
couche et reste seule avec son chagrin ?

Aucune idée, mais la seconde hypothèse arrangerait mieux mes affaires. Allons voir ! Je grimpe le long du mur pour accéder à sa fenêtre, rien ne dit qu'elle est ouverte. La chance est avec moi, les ouvrants ont juste été repoussés. J'ouvre donc et saute souplement sur le plancher et avec un sourire carnassier j'avance tranquillement vers le lit.

A voix basse je murmure le nom de ma proie :


Kristal ?
- c'est qui encore ? laissez moi tranquille,je veux rester seule
- Ta conscience

Je rigole intérieurement.


ma conscience ?

Dit elle en se retournant. Elle tâtonne sur sa table de nuit à la recherche de sa bougie. Avec difficulté et en faisant tomber tout ce
qu'il y a autour, elle réussit à l'allumer et scrute dans ma direction. Je ne bouge pas.


Qui êtes vous et que me voulez vous ?
- Je te sens en peine, je voulais t'aider.
- m'aider ? mais en quoi ? vous ne pouvez rien pour moi, laissez moi
- Je sais que tu as des amis, des épaules sur qui tu vas pouvoir pleurer, les bras qui vont se serrer autour de toi pour te réconforter,
mais moi je viens te proposer autre chose.
- mais vous êtes au courant alors ?
- Oui, sinon je ne serais pas là. On dirait que Lagardère n'a pas su trouver les mots qu'il fallait. Et où est cette chère Alex ? loin ?
encore au temple ?
- Laissez lagardère tranquille, il est si bon avec moi, et mon amie alex ? avec will bien sur, ne croyez pas qu'ils vont m'abandonner. Je
ne suis pas seule..enfin je crois.
- Plus avec Gahériet en tout cas, il t'a abandonné, mais moi je suis venue.
- oui hélas.

Elle baisse le ton.

Mais vous êtes venue pour quoi au juste ? me parler de ce que je sais déjà ? que ça va être dure sans lui ? et que je n'aurais pas la force de surmonter cela ?
- Non pour te dire qu'il faut faire autrement si on veut être forte et ne pas se laisser détruire par un homme de cette façon-ci. Tu t'y prends bien mal Kristal.
- peu importe de toute manière, il n'y aura plus jamais d'homme dans ma vie
- ne dit pas cela
- qui pourrait le remplacer ? personne
- Quoi qu'il en soit Gahériet y gardera toujours une place particulière et ne cherche pas sa copie ou son frère jumeaux. Là dessus je vais être franche avec toi. il faudra cherche différemment
- elle n'existe pas, foutez moi la paix ! j'ai mal à la tête. Les hommes ...pourquoi s'embêter avec eux en fait

Je fais quelques pas pour récupérer la bouteille


Je vois d'où vient ton mal de tête, c'est un médicament comme un autre pour l'oublie, mais il a des effets secondaires assez.. désagréables. J'ai des méthodes bien plus agréables....
- Lesquelles ?

Je me rapproche d'elle, me baisse de façon à ce que mon visage soit enfin éclairée par la bougie. Kristal depuis tout à l'heure est assise
sur son lit, m'observant sans bouger. Comme la bouteille revient à sa portée elle l'attrape pour ne boire encore une longue gorgée.

Anne !!!!!mais...tu

Aurais-je été le diable en personne qu'elle ne m'aurait pas accueilli différemment. Je souris tranquillement. Et le plus naturellement du
monde, je la salue :


Bonjour Kristal
- sors de ma chambre !
Pourquoi donc ? qu'ai je fais de mal ?je viens t'aider, te dire ce que personne d'autre ne te dira Toi m'aider ?
- ben voyons
- Je viens te dire la la vérité !
- mais foutre de dieu quelle vérité ?la réalité c que je suis perdue oui voilà

En temps normal, j'aurais du feindre d'être choquée, mais tu jures ma pauvre Kristal. Le moment est délicat et je ne relève pas.

- Je peux m'assoir ?
- Je ne suis plus à ça prêt, mon dieu quelle journée. allez vas y dis moi pourquoi tu es venue
- T'aider
- Pour te foutre de moi une fois de plus. Comment ? Et comment te faire confiance
- Tu sais l'une des choses qui nous caractérise à la Confrérie, c'est la solidarité entre nous "Frère la Cote" pourquoi ne saurais-je pas ce qu'est la solidarité "féminine" ?
- peut être
- Gahériet a largué non pas les amarres mais ta petite personne c'est un fait et ça fait mal. J'en suis consciente. Et tu sais pourquoi cela
fait aussi mal ?
- As tu déjà souffert toi pour un homme ?

Difficile de couper à la question et mieux vaut lui dire la vérité pour bien la ferrer. A chaque poisson son appât. Je serre les lèvres, en me
remémorant ce passage fort peu glorieux de ma vie.


Assez pour y avoir perdu un bateau et un équipage.....Il était Français, et plus jamais cela ne m'arrivera !
- Ca fait mal hein ?.. non plus jamais pour moi aussi. Et tu est bien entouré pourtant
Justement par ce que je suis devenue plus forte.

Je me lève et fait les 100 pas.


je veux l'être aussi
- Ce que je vais te dire, Louis Philippe le savait, cet homme :François m'avait séduite pour me perdre, cela faisait parti d'un plan
pour me capturer. Mais moi je l'ai aimé, il était marié et quand Barbe Noire a voulu le tuer, j'ai sacrifié mon bateau pour le protéger....mais plus jamais tu m'entends ?

Je m'énerve comme chaque fois que je reviens sur cette histoire.

plus jamais

Kristal soupire.

Ma méthode n'est pas la plus élégante et tu ne vas pas aimer, mais elle est infaillible !

Je reviens vers elle en la regardant dans les yeux, elle me fixe.


Dis moi ce que je dois faire

Un petit sourire apparaît sur mon visage qui était devenu grave.

Ne plus aimer un seul homme, passer de l'un à l'autre, t'en amuser te les attacher tous, mais ne t'attacher à aucun. Être la plus forte,
ainsi quand l'un part il t'en reste 2, 6 ou 10 pour te consoler.

Elle soupire encore.

Il y il a un avantage..... non négligeable
- seras tu à côté de moi ?
- je ne voudrais pas te faire de la concurrence, mais je le pourrais si tu le souhaites.
- Je vais y réfléchir, mais ton idée en effet a ses avantages
- Gahériet ne pourra en prendre nul ombrage, puisque tu n'en aimeras aucun autre, il restera tel qu'il est dans ta mémoire et ton souvenir. Tous les autres ne sont que jouets et plaisir
- ça ne le regarde plus, ne me parle plus de lui
- Je ne t'en parlerais plus, c'est juste cette fois pour crever l'abcès et que ta conscience s'apaise .
- j'ai mal Anne...
- Je sais, la douleur s'atténuera mais il restera toute ta vie une cicatrice. Mon corps est marqué de temps de cicatrices de tout mes
combats. Mais je n'ai plus de cœur, toi tu en garderas un pour tes amis et ta famille.
- le mien est vide
- ainsi nous resterons différentes.
qui sait ce que l'avenir nous réserve.

Je restais silencieuse sur cette dernière question de Kristal, quelques réponses venant à mon esprit mais que je ne voulais en aucun cas dévoiler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Lun 27 Avr - 16:30

Je vis lagadére redescendre la mine soucieuse, après nous avoir dire quelque mots, il s’éloigna en direction du lys, il avait besoin de repos avec tous ses événements qui venait d’apprendre

Will et moi nous étions seule, j’appréciais cet instant, il était si rare que nous prenions un café ensemble dans un endroit si paisible

Puis revenant a la réalité je m’adressais a lui

Attend moi là, je vais voir si krsital na pas besoin de quelque chose

Je gravis l’escalier et rentrais dans ma chambre
Alors ma chérie je vois que tu es réveillée
La venue de lagadére ta fais du bien on dirait

Mais en voyant son air gêné, je me mis sur mes gardes, mon instinct me le dicta
Tu n’es pas seule !!

Je pris un air enjoué tous en sculptant la pièce
Tu sais que tu as des amis … moi la première dis- je d’un éclat de rire
Mon will, lagardere, rohel
Hé dis… je vais pas tous les nommer

Je devais la faire réagir, je la pris par les épaules, la secouais, pris une voix ferme en la regardant
Reprend toi, arrête de pleurer et de boire cela n’est pas toi

Ne donne pas cette joie à une certaine personne qui jubilerait en te voyant dans cet état, tu sais très bien qu’elle se nourrit du malheur des autres

Mais son regard me fuyait, chose très étonnant de sa part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Lun 27 Avr - 20:08

Le silence qui s'était installé depuis peu fut soudainement brisé alors que je vis la poignée de la porte se touner. Mon regard alla directement vers la tigresse qui avait déjà anticipé et qui avait disparue de la pièce par l'unique issue, la fenêtre.

Je fus un instant soulagée, mais je fus pris d'un certain malaise quand je vis Alex. Elle ne comprendrait pas, ni accepterait de me voir discuter avec Anne.
Je la laissais donc me parler, de mes amis, de l'alcool, mes pensées étaient bien loin déjà, trop occupée à réflechir à mon avenir sur cette île, sans l'homme que j'aimais plus que tout à mes côtés.


Qu'allais je faire ?
Mon esprit étouffé par les restes d'alcool, m'empêchait de réfléchir sereinement. Pourtant, j'avais une envie folle de tout plaquer et de suivre celle qui avait toujours été ma meilleure ennemie.
Pourquoi toujours agir avec raison ? d'être la jeune femme docile, fidèle et aimante, cela m'avait ammené à rien. Le résultat était catastrophique, et plutôt mourir que de subir à nouveau une telle épreuve.
La proposition d'Anne était donc une alternative sas nulle doute séduisante mais étais je de ce type de femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Providence
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 43
Localisation : Là où ça fait mal !
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Lun 27 Avr - 20:15

Moins une, en retrait du chien assis sur le toit j'entendais Alex parler à Kristal.

Cette pauvre Kristal assommée de rhum et de chagrin que j'embrouillais de mon mieux.

Il y a des jours où j'envie Madre d'avoir la foi. Elle au moins pourrait prier le ciel pour obtenir un peu d'aide.Alex pitié, ne reste pas trop longtemps la position est inconfortable et je vais attraper une crampe. Tu serais bien trop heureuse de me dévorer à belles dents si tu savais la "certaine personne" si près de toi. Sauf que ma chère Alex, je ne m'étais en aucun cas moqué de Kristal. J'avais épuisé mes réserves de compassion pour les 5 prochaines générations. Et comme je n'avais pas prévu de donner la vie, mes descendants ne pourraient nullement me le reprocher.

Ceci dit tout en écoutant Alex je trouvais qui je pourrais présenter à Kristal et qui ferait parfaitement l'affaire.

N'allons pas trop vite en besogne et par pitié Alex débarrasse le plancher.


Dernière édition par Anne Providence le Sam 2 Mai - 11:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1251
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mar 28 Avr - 10:06

Un bruit… un bruit, je regardais krsital d’un air interrogateur
Il y a quelqu’un !!!

Je lâchais mon amie et me dirigeais vers la fenêtre, l’ouvrit et ma grande stupeur je me retrouvais nez a nez avec la tigresse

Que fais tu la criai-je

Tu ne peux pas la laisser tranquille

Les mains en avant j’allais la pousser, lorsque j’entendis le cri de krsital qui arrêta mon geste

À mon grand étonnement krsital lui fit signe de rentrer, je ne comprenais plus rien

Ah…. je vois maintenant elle est devenue ton amie

Fais tu le bon choix ?

Elle va profiter de ta faiblesse ne crois pas tous ce qu’elle va te dire
Anne va t’embrouiller, sache le ma belle

Je comprends très bien ton chagrin d’avoir perdue ton amour, regard autour de toi il y a d’autre personne à tes cotes en disant cela ma pensée alla vers lagadére

La rage montait en moi allait elle bafouer notre longue amitié depuis notre enfance pour cette….. Cette……. pirate

Je les regardais froidement et pris la direction de la sortir

Très bien je te laisse a toi de réfléchir si tu peux encore le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Providence
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 43
Localisation : Là où ça fait mal !
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mar 28 Avr - 20:53

Kristal ne m'avait pas foutu à la porte quand je lui avais proposé de jouer les "tigresses" à son tour. Et voici qu'elle me défendait presque contre Alex. La partie s'annonçait amusante. Je retins de justesse un sourire.Déjà Alex tournait les talons et sortait.

D'un pas tranquille j'allais prendre une chaise, pesant mes mots.

Ce ne fut pas Kristal que je regardais, mais la bouteille de rhum dans laquelle elle avait tenté de trouver un refuge.


Alex a tort, tu n'as fait aucun choix encore. Elle ne t'a pas laissé te défendre, elle aurait du. Je crois que c'est plus sa haine contre moi qui l'anime que son amitié pour toi. Ceci dit, ne te sépare pas d'elle. Elle raisonne en fonction de son histoire, elle a Will et elle est heureuse.

Je regardais alors Kristal.

Moi, je ne te juge pas. Les gens ont tôt fait de cataloguer les autres. Toi tu sais pourquoi je suis comme ça. J'aurais peut-être pu trouver une autre solution, mais elle me convient.

La balle est dans ton camp. Je ne te fais signer aucun papier, tu ne me vends pas ton âme. Et je ne fais pas de miracle.

Mais voix était calme et presque résignée, comme si je lui faisait une confidence.


Dernière édition par Anne Providence le Mer 29 Avr - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Lagardère
Comateux
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 41
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mar 28 Avr - 21:51

J'avais rejoins machinalement mes appartements du Lys, éreinté. Sans même prendre le temps de me débarrasser, je me laissai choir sur mon lit, et tombai instantanément dans un sommeil troublé. Les pensées s'entrechoquaient dans mon esprit. Gahériet, le Lys, Kristal ou encore La Providence prenaient un malin plaisir à me tourmenter, tant et si bien que je me réveillai en sursaut, le corps moite de sueur. A en juger par la pénombre encore bien présente, je n'avais pas du dormir longtemps. Ces quelques instants d'inconscience m'avaient laissé encore plus mal.

Inutile de poursuivre. Je compris que tout repos était impossible, et me dit que la meilleure chose à faire à cette heure serait de retourner veiller Kristal. Je me redressai, remis encore une fois ma cape et mon chapeau et repris plus vite que je ne l'avais envisagé le chemin de l'antre des Loups.

A mesure que je m'approchais, je sentis mes poils se hérisser, et je ressentis le même pressentiment qu'à ma précédente visite. Je jetai un rapide coup d'oeil à gauche, puis à droite. Rien. Mes sens aux aguets, je poursuivis ma route, en prenant cette fois toutes les précautions nécessaires à un déplacement furtif.

Arrivé à proximité de l'antre, je distinguai à nouveau de la lumière dans la chambre de Kristal. Mais cette fois, à ma grande surprise, je distinguai une ombre à l'extérieur de la pièce ! Je m'approchai délicatement, et constatai rapidement que c'était Anne la tigresse. Que diable pouvait-elle faire là ? Sans aucun doute prévoyait-elle encore un vilain tour...

Je ne pus m'empêcher de sourire en la voyant se contorsionner sur la corniche. Sans nul doute, la position devait être inconfortable, et elle devait la tenir depuis un certain temps. Elle semblait d'ailleurs sur le point de flancher. J'allais m'approcher lorsque la fenêtre s'ouvrit à la volée. Je découvris alors Alex, qui se mit à immédiatement à hurler sur Anne. Je n'en attendais pas moins d'elle, le temps de la tigresse était compté. Néanmoins, à ma grande stupeur, un ordre venu de l'intérieur de la pièce calma les ardeurs d'Alex, elle se recula, laissant à Anne le loisir de réintégrer la chambre.

J'allais décidément de surprise en surprise ! J'hésitai tout d'abord à rentrer dans l'immeuble et à rejoindre Kristal, mais les évènements dont je venais d'être le témoin étaient tellement étranges que j'en fus désorienté. Poussé par la curiosité, je gravis à mon tour la façade et vint m'installer au point précis où se trouvait Anne quelques instants auparavant.

Je pris conscience du ridicule de la situation. "
Et bien Lagardère, te voilà dans une posture des plus dignes ! Félicitations !" Mais la curiosité était trop forte, et je me convainc en me disant que si le moindre danger survenait, je pourrais intervenir et voler au secours de Kristal... Tant bien que mal, je pris position et tentai de me dissimuler au mieux, la main sur la garde de mon fidèle sabre du vent, prêt à intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal
Pirate Reconnu
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 46
Localisation : 91
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mon refuge   Mer 29 Avr - 19:55

Alex !!!!!!! NON, laisse là tranquille !

Au point où j'en étais j'invitais d'un geste la tigresse à rentrer dans la chambre. Le regard noir d'Alex me glaça. Elle était furieuse, mais furieuse contre qui ? moi ? Anne ? Elle ne m'avait même pas laissé le temps de parler. Mais qu'est ce que j'aurais pu lui dire ?

La porte claqua et je me retrouvais de nouveau seule avec Anne. C'était le monde à l'envers, la tigresse, calme et douce, Alex sur la défensive et agressive ! Laquelle était sincère ?
En tant normal, je n'aurais eu aucun doute mais la tigresse avait fait preuve ce soir d'attention à mon égard qu'elle n'avait jamais eu auparavent, bien au contraire. A cette pensée, je revis nos différents échanges, nos rencontres, son tête à tête avec Gahériet, sa méprise et sa méchanceté envers moi. Elle prenait plaisir à me voir souffrir. Ce soir, c'était le contraire, elle était prête à m'accompagner dans ma reconstruction. Le chemin que je devrais suivre, serait totalement différent de celui d'avant, en avais je envie ? N'étais ce pas tout simplement une manière détournée de me ridiculer une fois de plus ?

Anne attendait dans le silence. "Si je vais aves elle, je perdrais à jamais Alex" pensais je, réaliste .


Mon mal de tête reprit de plus belle, je me levais et me dirigeais vers la cheminée. Le miroir accroché au dessus me renvoya une image qui me terrifia."Gahériet, tout ça est de ta faute...Je souffre, mon dieu ce que je souffre..."

Après les larmes et la fatigue, je sentais monter en moi une colère. Je ne supportais pas l'idée de me voir ainsi, moi qui avait toujours assumé mes choix, fière de mes idéaux et de mes convictions. Là j'étais incapable de prendre une décision.
De rage, mon poing se leva alors et vint frapper d'un coup le miroir qui vola en éclat
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon refuge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon refuge
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» SAXO X CANICHE 13 ANS REFUGE FERME BIENTOT (25)- ADOPTE
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» VITE - MIKO adorable bichon 12 ans en refuge ! (35) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups D'Azur :: Zone publique :: La taverne - Rire et boire.-
Sauter vers: