AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'orage et ses surprises

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 16:15

Clémente était à Port Louis en ce début d'après midi orageux. Le ciel grondait, et il y avait fort à parier que la pluie ne tarderait pas à venir inonder les pavés de la ville. Les ruelles étaient sombres, et on aurait pu croire que la journée était déjà bien entamée. La Dame ne se souciait pas du temps, et ne songeait pas à se chercher un abris, elle était rentrée en ville pour une raison précise, il fallait faire vite. D'un pas pressé, elle arpentait les rues, le nez pointant vers le sol pour se protéger du vent. Il commencait à faire froid, mais elle ne se rendait pas compte qu'elle avait la chair de poule, trop préoccupée par ses affaires. Elle avait déjà fait deux boutiques, il n'en manquait plus qu'une, et elle pourrait déjà repartir.

Une première goutte s'échappa d'un nuage pour tomber sur ses cheveux. Petit à petit, les pas de Clémente se ralentirent, jusqu'à ce qu'elle s'arrête brutalement. Elle releva la tête, et regarda tout autour d'elle. Elle ouvrit de grand yeux effarés en voyant les murs de Port Louis autour d'elle. Que faisait-elle ici ? Tremblante, elle se laissa tomber sur des marches à proximité. Elle n'arrivait pas à comprendre comment elle avait pu se retrouver à Port Louis. Elle n'avait pas souvenir d'avoir fait la route jusqu' ici, elle était dans une forêt aux dernières nouvelles !

Elle laissa échapper un gémissement. Voilà que ça recommençait ! La tête entre les mains, elle fouillait au fond d'elle pour comprendre l'incompréhensible, luttant pour éloigner la migraine qui commençait à pointer. Les éléments de la nature ne daignèrent pas lui laisser du repos, et la fine pluie se transforma en une averse vigoureuse. Impossible de rester dehors avec ce temps, mais où aller ? Si encore elle savait pourquoi ses pas l'avaient mené jusqu'ici... Déboussolée, Clémente observa la rue où elle se retrouvait, et aperçut de la lumière dans le bâtiment juste derrière elle. Elle réalisa que du bruit en sortait, probablement des rires.

Avec prudence elle ouvrit la porte et constata qu'il y avait quelques personnes attablées ainsi qu'un homme derrière un bar. Une taverne ! L'endroit idéal pour attendre la fin de l'orage, et surtout retrouver ses esprits. D'un pas nerveux, elle entra dans la taverne et chercha un endroit tranquille pour s'installer. Les cheveux trempés devant les yeux, tête baissée, elle se dirigea dans un coin isolé et prit place à une table solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 19:27

Marc était en train mimer des scènes cocasses aux présents, narrant des exploits pour le moins ridicule de tel ou tel corsaire quand Clémente entra presque tout de go dans l'antre. Sans s'arrêter il regarda la nouvelle venue et finit sa prestation avant d'aller la voir. Il se déplaça sans guère de bruit, un torchon sur l'épaule, sa pipe éteinte à la bouche. D'un geste de la main, le sourcil levé il demanda silencieusement à la petite Française ce qu'il pouvait pour elle. Boisson, place près du feu de bois grésillant et irradiant d'une douce chaleur, repas chaud? Le tavernier muet mimait tour à tour ses propositions doucement, les yeux pétillant de bienveillance, un sourire accueillant relevant ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 22:02

Clémente scrutait ses mains obstinément, se créant une barrière pour éviter tout contact avec les personnes présentes dans la taverne. Ce n'était pas le moment d'entamer un dialogue, elle le savait. Cette pointe lancinante qu'elle sentait dans son crâne menaçait de s'insinuer entièrement, lui faisant perdre tout contrôle de ses pensées. Elle entendait leurs éclats de voix, mais restait hermétique à leur joie. Son humeur était dans le même état que sa tenue ou sa coiffure après l'averse.

Elle jouait nerveusement avec ses doigts quand elle sentit qu'un regard pesait sur elle. Elle ferma les yeux, comme si ne rien voir pouvait faire en sorte qu'on l'oublie. La sensation d'être observée persistait pourtant. Elle ouvrit les yeux et sursauta en découvrant un homme juste à côté d'elle, grand sourire aux lèvres. L'homme ne disait rien et se contentait de faire des signes qui lui étaient adressés. Allons donc ! Comme si elle n'était pas assez préoccupée comme ça, encore fallait-il qu'un fou la prenne pour cible !

Ahurie et interdite, elle observait l'original, se demandant s'il était le genre d'homme capable de l'agresser dans un lieu public. Elle capta son regard, et l'étincelle de bienveillance qu'elle y decela la rassura. Il continuait à gesticuler, et il lui fallut du temps pour s'apercevoir qu'il s'agissait de l'homme qu'elle avait vu derrière le bar en entrant.

Les joues empourprées, Clémente se racla la gorge. Attendait-il qu'elle lui réponde avec le même langage ? C'est qu'elle n'était pas très douée pour le mime... Elle décida finalement de répondre, mais au moment de parler, elle resta interloquée : avait-elle faim ? La sensation de faim n'était pas là, mais avait-elle mangé pendant ces heures d'oubli dans son emploi du temps ? L'orage grondait toujours dehors, et elle risquait de rester longtemps coincée ici... Autant prendre quelque chose qui l'occuperait d'ici là.

Regardant le tavernier, et articulant distinctement (qui sait, peut-être qu'en plus de la voix il avait perdu l'ouïe, pauvre homme), elle passa commande :

"Est-il possible d'avoir une soupe bien chaude ?"

Sa voix était douce et basse, ressemblant naturellement à un murmure, chance pour elle qui n'aimait pas se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 22:24

Marc attendit patiemment que l'étrange cliente lui réponde. Elle semblait désemparée, perdue. Un regard qu'il connaissait fort bien. Sans se départir de son sourire il attendit donc et acquiesça quand la réponse vint. Avec une petite courbette et un clin d'oeil plus tard il avait filé de son pas léger, chose étonnante vu la masse de l'homme qu'on aurait pu croire taillé dans le roc. En arrivant au comptoir il échangea des signes avec un homme plus élancé, remarquable par ses cheveux blancs. Ce n'avait plus rien à voir avec des mimes, il y avait là un véritable dialecte fait de mouvements trop rapidement exécutés par l'habitude pour être compris d'autres qu'eux ou de personnes dans le secret de l'art. Tandis que le tavernier filait dans la cuisine, l'homme à la chevelure particulière scruta Clémente, non pas avec pitié ou un intérêt mal placé, mais avec douceur et peut être en plus d'une pointe de tristesse, une certaine compréhension. Sans arrêter de discuter au comptoir il prit le temps de poursuivre un peu son observation de la nouvelle.

Quand Marc revint, il portait en plus d'un bol de soupe épaisse (formée d'autant de légumes que de féculents ou morceaux de viande) un grand godet rempli de grog. La boisson, quoique un peu forte pour une femme peut être, était excellente à la santé par un tel temps. Il disposa les éléments devant Clémente et lui tendit une cuiller en bois. Avec un dernier sourire il s'éclipsa la laissant manger tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
La Mégalo
avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Ici ou ailleurs, peu importe.
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 22:33

"Hihihi !"

Je tournoyais, les paumes vers le ciel, le visage vers les nuages, un immense sourire aux lèvres. De grosse gouttes s'écrasaient sur mes joues, coulaient le long de mon visage.
Je ressentais cette sensation de plénitude, qui n'arrivait que lors des orages.
Oui, j'étais peut-être folle à lier, mais au moins j'étais bien dans ma peau à présent, et loin de mes soucis passés.
Je me décidais finalement à rentrer, mon instinct me disant que quelque chose allait enfin se passer.
Je courrais jusqu'à l'Antre, les rues étaient désertes, quel bonheur !
Résignée, je poussais finalement la porte.
J'enlevais la cape trempée que j'avais passé sur mon chemisier et l'accrochait à une des monstrueuse statues.
Tirant sur mes gants, je les décollais de mes mains eux aussi et les posais à terre, pour ne pas mouiller les tables de bois.
Je penchais la tête sur le côté et essorais mes cheveux puis interpellais Marc.

"Mon chou, tu serais adorable si tu me ramenais une serviette et un grand bol de soupe, tu sais, celle dont tu as le secret ..."


Souriante, je m'apprêtais à monter me changer quand je vis que quelqu'un était dans la salle, quelqu'un qui avait une certaine tenue et dont j'avais entendue parler, quelqu'un qui faisait carrière dans la médecine comme moi.
Je m'approchais de la table, elle semblait vraiment, vraiment mal à l'aise.
Mal à l'aise, chez les Loups ! La politesse me devait d'arranger ça.
Je tirais une chaise et m'assis face à elle. J'avais eu de la chance, on était près du feu.

"Bien le bonjour à vous ! Je m'excuse de ma petite "scène" ... Je n'ai plus l'habitude que des gens nous rendent visite. J'espère que Marc ne vous a pas trop traumatisé, il ne fait de mal à personne, il a beau être un ronchon, c'est un grand gentil au fond.
Personne n'est venu vous voir ? Halala, quand je disais que nous n'avions plus l'habitude des visites ..."

Je regardais autour de moi et aperçus Luun. Mais Luun faisait rarement le premier pas vers les invités quand il y en avait, il venait toujours plus tard.
Je lui lançais un regard insistant puis me retournais vers la dame.

"Mais je parle, je parle et je ne vous laisse pas en placer une !
Je me nomme Amandine, de DouceRoche, vous devez être Clémente ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Jeu 8 Oct - 23:23

En attendant la commande, Clémente s'était sentie désemparée. Tripoter ses doigts éternellement n'était peut-être pas la meilleure solution pour passer inaperçue.Pourquoi tout le monde la regardait ? Elle sentait qu'on l'observait. Elle savait qu'on l'observait. Leurs regards la brulait de toute part. Elle piqua un fard, de plus en plus rouge. Il lui semblait que les yeux fixés sur elle pouvaient s'insinuer sans son esprit, lire en elle, tout comprendre, tout savoir. Ses oreilles bourdonnaient, elle se sentait défaillir, elle allait défaillir. Les mains sous la table, elle enfonça ses ongles dans sa paume, et la douleur fut comme une claque la ramenant à la raison. Ainsi, si dans sa tête l'orage grondait, elle n'était pas encore tombée de sa chaise. Les bruits de pas du tavernier à proximité de sa table étaient finalement rassurants et elle tenta de reprendre une allure calme et sereine, se forçant même à sourire lorsqu'il déposa le bol sur la table.

La soupe dégageait une odeur des plus agréable, et elle se rendit compte qu'elle avait de l'appétit. Elle plongeait la cuillère dans le liquide quand une femme entra dans la taverne. La demoiselle était au moins aussi trempée qu'elle, à la différence qu'elle avait l'air joyeuse de cette douche. Ce fut une vraie gifle d'être face à ce bonheur qui lui était étranger depuis bien longtemps. Clémente se concentra alors sur sa soupe, n'entendant même pas ce que la femme demandait au chou. Qui était le chou d'ailleurs ? Mais ignorer une personne ne l'empêche pas de vous voir, et Amandine s'approchait d'elle, et s'installait même à sa table.

Clémente releva ses yeux verts et écouta attentivement ce qu'elle lui disait. La dame eut du mal à ne pas ciller en entendant son prénom. Les pensées fusèrent : Comment savait-elle qui elle était ? La suivait-elle ? Était-ce elle la responsable de son malheur ? Allait-elle être obligée de s'enfuir ? De se battre ? Fallait-il crier ?

Clémente se força quand même à avoir un semblant de réflexion. Bien. Premièrement la demoiselle semblait ici chez elle, mieux valait ne pas la provoquer. Ensuite, elle avait déjà entendu ce nom, Amandine de DouceRoche. Un médecin lui semblait-il. Certainement pas le genre d' harceleur tapi dans l'ombre prêt à vous bondir dessus. Elle n'était pas à un mystère près après tout. Ma pauvre, comme si tu avais autant d'importance, fut la conclusion de sa crise de paranoïa. Elle ravala un rire hystérique tellement elle se trouvait ridicule.

Tournant machinalement la cuillère dans le bol, Clémente esquissa un sourire poli :


"Vous avez vu juste mademoiselle Amandine. Vous êtes ma seule compagnie depuis plusieurs heures."

Clémente avait perdu l'habitude des conversations mondaines surprises. Elle avisa le verre de grog, et en bu plus de la moitié d'un trait pour cacher sa gène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu
L'Esclave de Skuleth
avatar

Nombre de messages : 1732
Localisation : Dans Ton C...
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Ven 9 Oct - 1:00

"Saloperie de saloperie de temps !"

Lulu était en train de détaler à travers les ruelles de Port-Louis alors que l'averse battait son plein, le trempant jusqu'aux os. Il avait passé une partie de la matinée à effectuer des rondes dans Port-Louis et les alentours et il devait d'ailleurs rendre son rapport à Luun une fois terminées. Mais il était en chemin tombé sur un coin tranquille sur les quais du port et s'était mis à l'abri des regards indiscrets pour y piquer un petit somme. Le réveil ne fut pas des plus plaisants puisque ce fut la pluie qui s'en chargea. Le temps qu'il se réveille et se rende compte que le temps n'était pas au rendez-vous, la tempête faisait déjà rage et il n'avait alors d'autre choix que de se mettre à courir en espérant atteindre la taverne avant d'attraper une cochonnerie, lui qui n'avait pas pris de manteau ou de cape pour se protéger vu que le soleil avait brillé en début de matinée.

Tout en courant, le Loup maudissait ce temps. Il préférait de loin la chaleur au froid, la sécheresse à l'humidité et la brise à la tempête. Les tempêtes ne lui rappelaient que de mauvais souvenirs comme les pluies qui s'abattaient sans cesse en Angleterre, les automnes à York où les averses faisaient la loi et, de fil en aiguille, son esprit revenait inlassablement à des périodes sanglantes de son enfance. Décidément, la pluie avait toujours été présente lors des pires moments de sa vie et il sentait que cela n'était pas encore fini.

Peu de temps après, il put enfin se mettre à penser à autre chose. La taverne était enfin à sa vue et il n'en était pas mécontent, il allait enfin pouvoir se sécher auprès d'un bon feu de cheminée, avec un verre de grog ou de saké, il ne savait pas trop encore, à la main, en attendant un bon repas de ce cordon bleu de tavernier.

Il se précipita sur les derniers mètres le séparant de son refuge, manquant au passage de glisser sur le pavé mouillé, et ouvrit les deux lourdes portes à la volée en se jetant à l'intérieur dans la volonté de ne pas sentir une goutte de plus sur sa peau. Il se tint sur le seuil pendant quelques instants, haletant et totalement dégoulinant, cherchant Marc du regard et pestant contre le ciel. Enfin, il le trouva et le héla :


"Hey, Marc, peux-tu monter une serviette à ma chambre, je te prie ? Mes vêtements sont complètement trempés, il vaut mieux que j'aille me changer. Et prépare-moi aussi un saké chaud pendant que je serai à l'étage."

Lulu commençait déjà à monter les marches quatre par quatre lorsqu'il termina sa phrase alors que Marc s'en allait tout de suite chercher ce que le Loup lui avait demandé. Quelques minutes plus tard, après que Marc soit monté puis redescendu, Lulu réapparut sec et avec de nouveaux habits. Il avait opté pour un maillot blanc et large, avec des manches s'arrêtant aux coudes, pour ne pas être gêné dans ses mouvements et un pantalon rouge et léger. Pour une rare fois, ses cheveux tombaient librement sur sa nuque, ayant laissé son vieux bandeau rouge dans sa chambre. Malgré tout, il avait toujours sur lui son bon vieux katana, Souffrance comme il le nommait lui-même, une des rares choses dont il ne se séparait jamais.

Il se dirigea immédiatement au comptoir, non seulement pour récupérer son saké mais aussi pour aller à la rencontre de Luun. Il discuta avec lui quelques minutes, le temps de vider deux verres de saké, parlant de banalités mais rendant aussi son fameux rapport. Après s'être fait quelque peu sermonné par le Loup Blanc pour le temps qu'il avait mis pour rentrer, il regarda qui d'autre était présent dans la salle et son regard finit immanquablement par tomber sur Amandine et Clémente. Regardant cette dernière pendant quelques secondes, la dévisageant presque, il sembla réfléchir pendant quelques secondes avant de finalement se diriger vers la table où les deux femmes étaient installées. Il se dirigea tout d'abord vers la Louve à qui il tira doucement la joue en lui disant d'un air amusé :


"Salut Pestouille ! Dis-moi, j'espère que tu n'es pas en train d'embêter cette jeune demoiselle...bien que ça doit être dur pour toi de ne pas le faire, hé hé !"

Il se tourna alors vers Clémente et fit une courbette en se présentant :

"Enchanté mademoiselle, permettez-moi de me présenter : je me nomme Lulu et je fais partie intégrante de cette maison qu'est celle des Loups d'Azur. Auriez-vous l'amabilité de me dire à qui j'ai affaire ? Et, si ce n'est trop indiscret, savoir ce qui vous mène en notre demeure ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine
La Mégalo
avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Ici ou ailleurs, peu importe.
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Ven 9 Oct - 19:12

Lulu entra dans l'Antre avec grand fracas, bien sûr. Lulu restait Lulu, après tout.
Il alla dans sa chambre puis redescendis.

"Salut Pestouille !
Dis-moi, j'espère que tu n'es pas en train d'embêter cette jeune
demoiselle...bien que ça doit être dur pour toi de ne pas le faire, hé
hé !"

-Mais mon très cher Trollz, je sais me tenir quand il y a des invités, vois-tu. Pas comme ... certaines personnes".

Je lui lançais un regard appuyé.

"Enchanté mademoiselle,
permettez-moi de me présenter : je me nomme Lulu et je fais partie
intégrante de cette maison qu'est celle des Loups d'Azur. Auriez-vous
l'amabilité de me dire à qui j'ai affaire ? Et, si ce n'est trop
indiscret, savoir ce qui vous mène en notre demeure ?"


J'écrasais sans aucun état d'âme les orteils de Lulu, un sourire affreusement mesquin aux lèvres.

"Ah oui Lulu, tu fais partie intégrante des murs, pour mon plus grand déplaisir".


Je poussais vers lui son bol de saké de manière directe et brutale, faisant de gros yeux. N'avait-il pas remarqué que la femme se sentait mal à l'aise ? A l'étroit ? Oppressée ?
Décidément, il manquerait toujours une notion de psychologie à ce Loup. Questionner n'est pas la meilleure manière de paraître sympathique et de détendre l'atmosphère.
Et c'était moi qui disait ça ...

"Excusez son comportement mademoiselle de Beaufort, Lulu n'est pas très doué pour des conversations normales et ... conviviales. Pas dans le sens où nous l'entendons, je veux dire. Et maintenant qu'il est là, Skuleth devrait arriver".

Ce qui ne fera qu'empirer les choses, pensais-je très fort.

"Peut-être désirez-vous un peu de solitude, notre présence vous indispose ?"

Cela me déchirait le coeur d'abandonner un des seuls moments de changements, mais nous n'allions pas l'obliger à nous supporter toute une soirée, elle ne savait pas ce que donner parfois un souper en compagnie de Loups.
Quand les mots passèrent la barrière de mes lèvres, je m'en voulais, mais j'essayais veinement de le cacher.
Elle allait peut-être croire qu'elle nous avait vexer, mais ce n'était pas ça.

Dommage.

Voilà que ma Conscience s'invitait à la fête, oh non.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Sam 10 Oct - 23:48

Un brouillard. Un océan de brouillard. Voilà dans quoi clémente avait l'impression d'être plongée. Le liquide lui avait anesthésié la gorge, le feu dans la cheminée l'enveloppait dans une douce chaleur, et soudainement elle était sereine, si sereine. En regardant le dit Lulu et Amandine se parler comme de joyeux adolescents elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Cela lui rappelait une impression de joie irrépressible. Une sensation de bonheur venue d'ailleurs, d'une autre vie qu'elle n'arrivait pas à saisir.

Mais Amandine lui posa une nouvelle question, la tirant de ses rêveries. Elle proposait de s'en aller, de la laisser à nouveau dans la solitude. Elle ne voulait plus être seule, qu'elle reste. Sans réfléchir, elle posa la main sur le poignet de la demoiselle, puis la retira rapidement comme si ce contact l'avait brûlé. Elle ne savait plus trop comment se lier avec les autres, ses souvenirs de femme mondaine étaient bien loin maintenant. Les mots ne sortaient pas naturellement, mais du moins étaient-ils sincères.

"Vous ne me dérangez pas, non. Veuillez m'excuser, c'est moi qui manque de politesse en restant silencieuse."

Puis, se tournant vers Lulu :


"Clémente de Beaufort, je ne crois pas que nous nous soyons déjà croisé. Je suis venue ici pour me protéger de l'orage. A vrai dire, c'est le premier endroit que j'ai trouvé. Je ne savais pas que j'avais mit les pieds chez les Loups, j'espère que cela ne vous dérange pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Dim 11 Oct - 3:21

Luun regardait la scène depuis le comptoir, étudiant les réactions de Clémente aux actes et dires des deux Loups. Il l'avait déjà croisée, à d'assez nombreuses reprises, la plupart du temps restant dans l'ombre et ne faisant comme ce soir, qu'observer. Il avait tenté une fois une approche, cela n'avait pas forcément donné suite. Mais il restait intrigué par cette femme à l'aura... tourmentée. Il la sentait se débattre, voguant entre diverses eaux, selon des courants qu'il ne comprenait pas. Pour l'heure elle semblait heureuse d'être en compagnie de jeunes gens. Aussi n'osa-t-il pas bouger, de peur de briser cette atmosphère qui semblait la rassurer et la mettre en confiance. Quoique guère plus vieux que Lulu, par divers aspects il était autrement moins jeune. Or, l'ayant déjà aperçue dans des états dont il craignait comprendre l'essence, il préférait laisser cette situation, au moins actuellement, perdurer.

Peut être même réussirait-elle à sourire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 12 Oct - 9:59

Les murs de Port Louis se dessinaient de nouveau dans le lointain. Cela faisait bien longtemps que je n'étais plus revenue dans la cité fortifiée qui était devenu mon nouveau foyer. Javais bien croisé quelques loups de temps à autres, mais sa solitude était restée assez profonde ces derniers temps depuis... depuis son départ.
Le temps se couvrait, menaçant. Je n'accélérai pas le pas pour autant, habituée maintenant quelque peu à rester en extérieur quelque soit la météo. Suivant le fil de mes pensées, les murs se rapprochaient au rythme de mes pas, ne les voyant pas réellement, n'en ayant qu'une demi conscience.
Il pleuvait déjà à grosses gouttes depuis quelques temps quand je passai les portes de la cité. Les rues étaient désertées à cause de l'intempérie. Seuls quelques passants courraient de temps à autre pour se réfugier au plus vite dans des endroits plus secs. Mes pas me conduisirent machinalement. Et ce n'est qu'une fois arrivée devant la porte de la taverne de la meute que je relevai le nez, reprenant une certaine conscience. Cela faisait si longtemps... Aurai-je toujours ma place ?
Je restai quelques instants devant la porte, sous la pluie battante, avant d'avancer la main et d'en pousser le battant. Je pénétrai dans les lieux chauds et accueillants de l'antre... réconfortant.

Sans empressement ni lenteur, je me défai de mon vêtement de pluie, puis laissai choir au sol mon sac de voyage qui avait connu des jours meilleurs. Ma rapière rejoignit les supports prévus à cet effet. Et c'est quelque peu humide et un visage un peu absent que je me tournai vers l'intérieur de la pièce, regardant qui s'y trouvait. Revoir ces visages familiers me fit plaisir, un sourire timide apparaissant sur mes lèvres. Je n'en restai cependant quelque peu génée à cause de cette absence prolongée, offrant un salut de la tête à ceux qui étaient présents.
Ne pouvant rester plantée sur place, je me dirigeai vers le comptoir, m'installant, ne voulant déranger la conversation qui commençait à se faire un peu plus loin, toujours quelque peu absente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu
L'Esclave de Skuleth
avatar

Nombre de messages : 1732
Localisation : Dans Ton C...
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Ven 16 Oct - 1:15

Lulu se força à continuer de sourire, bien que celui-ci fut devenu crispé, malgré le pied d'Amandine qui continuait impitoyablement à broyer le sien. Snobant délibérément les paroles de la jeune Louve, il préféra écouter la réponse de Clémente. Il répondit alors :

"Effectivement, nous ne nous étions pas encore rencontré jusqu'ici et je suis enchanté de faire votre connaissance. Ne vous inquiétez pas, vous êtes la bienvenue en ces lieux. C'est toujours un plaisir de recevoir des invités en notre antre."

Il s'arrêta quelques instants de parler le temps de faire un signe de tête à Nyaria qui venait tout juste de rentrer mais vit avec surprise qu'elle ne venait pas les rejoindre, pas plus que Luun. "Sûrement ce sale temps qui change les tempéraments..." pensa-t-il en haussant les épaules.
Il se tourna de nouveau vers Clémente en glissant discrètement un coup du bout de son fourreau sur la jambe d'Amandine pour la faire lâcher prise sur son pied maintenant totalement endolori et en profita pour mettre les deux hors de portée de la brutalité de la Louve. Il reprit alors la parole avec un sourire, cette fois-ci, plus naturel :

"Je comprends très bien que vous ayez été intimidée en entrant dans un lieu inconnu mais je peux vous garantir qu'aucun mal ne vous sera fait ici, foi de Lulu ! Alors je vous en prie, prenez vos aises et détendez-vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Ven 16 Oct - 11:11

Luun continuait à regarder la scène, sans trop se montrer pressant à l'égard de Clémente. S'il remarqua le coup bas d'Amandine il ne dit rien, sourit peut-être un peu cependant. Lulu semblait en forme, et avenant. Il était content de le voir de retour et causant. Le Loup en avait besoin s'il voulait avancer. Il était bien pis que Luun souvent, encore plus renfermé.

Luun embrassa Nyaria et prit de ses nouvelles. Sans nulle doute allait-elle se mettre à crier dès qu'elle verrait les restes de ses blessures ici et là, mais elle était ainsi et cela l'amusait. Clémente semblait plutôt à l'aise et pour l'heure c'est ce qui comptait vraiment à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 19 Oct - 2:31

Avec les flammes dans la cheminée, les cheveux de Clémente avaient rapidement séché, et sa robe ne dégoulinait plus. L'alcool et les gentillesses des Loups l'avaient même quelque peu déridée, et elle se sentait maintenant un peu plus à l'aise, appréciant la compagnie de ses hôtes. Elle en avait presque oublié l'orage qui grondait dehors. La nature ne semblait pas vouloir s'apaiser, et maintenant la pluie redoublait.

Clémente reprenait son verre pour le terminer, quand un éclair déchira le ciel dehors. La foudre s'abattait sur la ville.Une lumière fulgurante illumina la pièce brièvement, suivie par un énorme grondement qui couvrit le bruit des conversations pendant quelques secondes.

La dame sursauta, renversa son verre qui rebondit sur la table avant de finir sa chute par terre, éclaboussant les autres au passage. Elle avait une sainte horreur du tonnerre qui la replongeait dans ses souvenirs douloureux. Presque absente, Clémente s'excusa :


"Oh... Excusez moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 19 Oct - 9:27

La jeune louve était à la fois un peu gênée et heureuse de se retrouver là. Elle avait égoïstement souhaité de la solitude et se l'était donnée, ne laissant que très peu de nouvelles aux autres. Les voir ainsi l'accueillir de nouveau comme si de rien n'était lui faisait chaud au cœur.
L'embrassade de Luun lui rendit son premier sourire, malgré tout toujours un peu timide. Elle n'en resta pas moins assez vague sur ce qu'elle fit ces derniers temps, préférant fuir les pensées moroses de ces dernières semaines. Ce n'est qu'après quelques moments de discussion qu'elle vit en effet que le loup blanc était encore en convalescence de certaines blessures. Faisant une moue entre déprime et reproche, elle ne manqua pas de le réprimander.

- Luun.... Si tu continues, je ne vais plus te quitter d'une semelle... Tu es vraiment incorrigible... Je me demande comment tu fais pour encore pouvoir manier correctement ton épée...

C'est à ce moment là que le tonnerre gronda, très proche, juste au dessus de la ville, déchirant l'air. Il ne la perturba pas plus que cela, maintenant habituée aux manifestations naturelles plus que présentes sur l'ile. Mais ce fut surtout le bruit du verre qui rebondit plusieurs fois au sol qui attira le regard de la jeune louve vers l'invitée de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 19 Oct - 17:21

Le Loup se retint de rire quand Nyaria le sermonna. Il était content de la revoir et il trouvait toujours très amusant ses longs reproches. Qui tendaient à se faire plus court, un peu. Mais pas plus rares.

-Et oui, que veux-tu! Je fais ce que je sais faire de mieux ou presque: sauver la culotte trouée de notre bonne vieille Port-Louis! J'y trouve coupures, écorchures, plaies, mais.. il faut bien que quelqu'un fasse ce qui doit être fait. Autrement, nous serions déjà sous le joug d'Albion.

Luun sentit venir l'éclair avant qu'il ne frappe et que le contrecoup tonne. Certains réagirent en sursautant, frissonnant.. ou lâchant leur verre. Le Loup regarda Clémente et nota son regard. Un regard qu'il lui avait déjà vu porter. Et avec lui elle repartait. Quelque part, dans sa tête. Seule. Triste. Blessée. Luun connaissait trop bien ce regard. Mais pourrait-il le faire disparaître, ou au moins atténuer sa présence?

Il restait là, au bar, hésitant, son regard rivé sur Clémente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 19 Oct - 23:12

- Mphh... Toujours avec tes mauvaises excuses toi...

Elle voyait bien que son attitude amusait le loup, et ce un peu à ses dépends. Mais qu'importe, elle ne pouvait pas faire autrement que de s'inquiéter pour lui... et ce sentiment passait forcément par cela.

Après avoir quelque peu regardé la nouvelle venue, son regard porta de nouveau sur lui. Elle ne put que déceler cet intérêt, cette hésitation qui était en lui.
Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour se décider la concernant. Se penchant par dessus le comptoir, elle prit un nouveau verre et se leva de sa chaise haute. Commençant à entrainer le loup avec elle, elle lui glissa doucement avec un petit clin d'oeil et un léger sourire en coin.

- Vient donc, ne fait pas ton asocial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Lun 19 Oct - 23:26

Luun fut surpris par Nyaria mais il était trop tard pour lui. Il n'était plus temps de rebrousser chemin. Histoire de tout de même pas lui laisser trop longtemps un sourire victorieux sur le visage il lui pinça les flancs un poil fortement. Les deux comparses arrivèrent à la tablée et tandis que Nyaria donnait un nouveau verre à Clémente, Luun se penchait et ramassait le verre tombé.

-Ne vous en faîtes pas ma dame. Ce n'est rien voyons. Nous n'allons pas vous manger pour un simple verre renversé. Ce serait mal nous connaître. Notre antre est le lieu le plus accueillant de Port Louis! Sisi je vous assure! Ici tout le monde se tient bien... bon pitreries et bouffonneries mises à part bien entendu. N'est-ce pas Lulu hein?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Mar 20 Oct - 9:14

- Héé ! Grrrr...

Fit-elle en se dérobant au geste de Luun, le fusillant du regard. Il avait bien de la chance que l'antre accueille ainsi une nouvelle personne, sans quoi, il aurait eu droit à un retour bien mérité...
Arrivée auprès de la jeune femme, elle déposa un nouveau verre face à elle avec un léger sourire retrouvé.

- Ne vous inquiétez pas, ce n'est rien. Tenez.

Elle profita ensuite de s'être approchée de la tablée pour dire bonjour aux deux autres loups présents avant de se diriger vers la table voisine. Elle s'assit face au feu, légèrement de profil afin de rester de vis à vis avec la jeune femme sans pour autant l'étouffer d'une présence supplémentaire. Tant de monde autour d'elle pourrait bien la géner. Pour l'heure, cela ne servait à rien de l'intimider outre mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Mer 21 Oct - 3:54

Clémente regardait les bris de verre, confuse et luttant pour refouler le poison du souvenir qui cherchait à revenir à la surface. Ce fut la voix de Luun qui la ramena complètement au présent. Relevant la tête comme une enfant prise en faute, elle regarda le loup et la nouvelle jeune femme qui s'étaient joint à eux, quoique un peu en retrait. Elle faisait souvent cet effet là. Elle respira un grand coup,tout en se sermonnant intérieurement, et prit le deuxième verre qu'on lui offrait.

"J'ai l'air d'une enfant n'est-ce pas ? Un petit coup de tonnerre, et voilà que je perd mes moyens. Heureusement que ça m'arrive ici, j'aurais eu l'air maline ailleurs."

Une ou deux gorgée d'alcool supplémentaire, et elle enchainait :


"Quelle surprise de rencontrer tant de Loups à la fois. Moi qui pensait que vous ne vous reposiez jamais, toujours là pour protéger notre ville. Ou pour servir nos citoyens en ce qui vous concerne monsieur le Juge. Et pourtant vous réussissez à faire de votre taverne un lieu si chaleureux."

Elle avait réussi à faire plus d'une phrase et même à reconnaître le juge. Parfois, elle s'épatait elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luun
Loup blanc
avatar

Nombre de messages : 3311
Localisation : Perdu au sein des ombres
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Mer 21 Oct - 12:35

Luun sourit à Clémente, ses lèvres bien écartées montre d'un certain plaisir.

Ma dame, même les Loups doivent se reposer et se sustenter. Et puis, nous sommes dans l'enceinte de Port-Louis, il ne nous faut que peu de temps pour réagir à une attaque en nos murs. Quant à celles de l'extérieur, ma foi, les Loups ont un certain entraînement à la course. Il est évident que certains travaillent plus que d'autres, mais c'est ainsi, en faisant tourner nos effectifs, que la meute arrive à toujours être présente pour les citoyens.

Marc arriva et délesta Luun des débris. Juste après le Loup se retourna de nouveau vers Clémente et ajouta:

Et puis ne vous en faîtes pas, ici nous avons aussi notre part d'enfants, n'est ce pas Lulu? A toujours faire des bêtises ou encore à avoir la main un peu gauche, par exemple avec Alex. Mais ces bouffoneries sont aussi ce qui nous fait rire n'est ce pas? C'est donc une bonne chose d'avoir des gens ainsi parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Sam 24 Oct - 19:03

Clémente répondit au juge par un sourire, tout en le scrutant du regard. Elle était intriguée par lui, le simple fait de l'avoir reconnu immédiatement l'avais surprise. Était-il possible qu'elle l'ai déjà croisé ? Ou pire, qu'elle lui ai déjà parlé et qu'elle ne s'en souvienne pas ? Elle prit une nouvelle gorgée d'alcool pour chasser cette pensée, sans se rendre compte qu'elle avait déjà beaucoup consommé, et qu'elle risquait bientôt de perdre tous ses moyens.

"Ce que vous dites ne fait donc que confirmer ce qu'on m'avait raconté. La réputation des Loups est faite à Port Louis et ailleurs, que ce soit sur vos compétences militaires comme pour votre joie de vivre."

La dame fit un sourire à chacun d'entre eux, puis se tourna à nouveau vers Luun, toujours aussi perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Sam 24 Oct - 20:21

Elle eu un léger sourire amusé au terme "joie de vivre" en regardant Luun. C'est vrai qu'il est de bonne humeur ce soir. Cela fait plaisir à voir, alors autant en profiter.
Elle dirige de nouveau son attention vers l'invitée, disant d'un air un peu amusé.


- Enfin, tout le monde n'est pas aussi doué et connu. Mais il est vrai que ce sont souvent eux qui marquent le plus les esprits. Et vous dites moi, quels sont vos domaines de prédilection ?


Elle avait légèrement penché la tête de coté sur sa dernière question, retrouvant un sourire un peu plus naturel, se décidant à profiter de cette soirée qui s'annonçait être de bon augure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémente
Comateux
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Sam 24 Oct - 20:31

Clémente tourna la tête vers cette jeune femme un peu éloignée, et rigole doucement :

"Mes domaines de prédilection ? Oh je n'en ait pas tant ! J'ai bien peur qu'il n'y en ait qu'un seul,d'ailleurs ! Je suis une simple chirurgienne, qui va là où on a besoin d'elle."

Regarde l'inconnue en souriant :

"Veuillez m'excuser, mais je n'ai pas saisi votre nom mademoiselle... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaria
Corsaire en Herbe
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 38
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   Sam 24 Oct - 20:39

- ah oui, navrée, je fais fi de toutes les politesses. Appelez moi simplement Nyaria, également membre des loups comme vous vous en êtes sans doute doutée. Chirurgienne dites vous ? Ceci est loin d'être peu de choses. Grâce à votre art, vous sauvez des vies et apporter bien du réconfort à ceux qui ont la chance d'être non loin de vous.

Elle souriait doucement. A y prêter un peu plus attention, il restait dans son attitude et sa façon d'être des restes de noblesse ou origine du même genre. Mais sa tenue démontrant un retour après une longue expédition laissait vite oublier cela. Chose dont elle ne semblait pas du tout se soucier outre mesure.


Dernière édition par Nyaria le Sam 24 Oct - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'orage et ses surprises   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orage et ses surprises
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orage sur Le Havre
» Orage d'été -TANKA-avec mp3
» Nouvelle amitié? (Pv Orage du Matin)
» Baptême d'un Orage
» Présentation de Lune d'Orage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups D'Azur :: Zone publique :: La taverne - Rire et boire.-
Sauter vers: